Encore peu connue et appliquée, la loi Letchimy du 27 décembre 2018 change pourtant drastiquement la donne pour les héritiers de biens indivis. Appliquée pour la première fois cette année sur l’île de la Réunion, cette loi permet de débloquer les successions de biens indivis ouvertes depuis plus de 10 ans. Ainsi, pour vendre ou partager un bien, l’unanimité des indivisaires n’est désormais plus requise. Il suffit d’une majorité à 51 % pour procéder à l’opération.
Le point sur cette loi qui concerne de nombreuses familles à La Réunion.